jeudi 6 décembre 2012

Le Gaz une valeur sûre

Le gaz est une énergie qui monte, en effet, la part du gaz dans la production électrique d'EDF augmente de manière exponentielle (elle était à 4,96 % en 2008 pour être aujourd'hui à 8 %), le groupe EDF mise à fond sur le gaz. Le 7 décembre, Henri PROGLIO (PDG d'EDF) sera sur les bords de la Mer Noire aux côtés de nos amis de GAZPROM pour inaugurer le gazoduc South Stream (l'année dernière Vladimir POUTINE avait inauguré en grandes pompes North Stream qui achemine le gaz russe de manière extrêment sécurisée sous la Mer Baltique pour approvisionner le Nord de l'Europe). South Stream est un projet géant de 16 milliards d'Euros au sein duquel le français EDF détient 15 % des parts. Grâce à ce nouveau "tube", le gaz russe ne sera plus soumis aux humeurs imprévisibles de pays comme l'Ukraine ou le Bélarus, ce qui constitue pour l'avenir de l'Europe une stabilité incontournable.
A partir de 2015, date à laquelle South Stream sera opérationnel, la part gazière d'EDF augmentera encore de manière sensible.
Le gaz est une énergie écologique (émettant deux fois moins de CO² que le charbon et 30 % de moins que le pétrole), de plus il constitue une énergie adaptée pour jouer le rôle de back up aux énergies renouvelables qui sont des énergies intermittentes. Le seul bémol à ce tableau reste le prix élevé car indexé sur le coût du pétrole.
La RUSSIE reste le partenaire énergétique privilégié de l'Europe car le pouvoir politique russe a bien compris qu'il était indispensable d'apporter une réponse appropriée à l'acheminement de cette énergie prioritaire et donc d'en sécuriser les acheminements par voie sous marine. Souvenons-nous, les premiers accords gaziers entre l'Europe et la RUSSIE datent de 1973, c'est une vieille histoire, un partenariat bien ancré. C'est également une voie majeure pour se défaire peu à peu du joug algérien, avec toutes les conséquences pour ce pays qui ne vit presqu'exclusivement sur ces ressources. 

Aucun commentaire: