Articles

Affichage des articles du juillet, 2019
La paille et la poutre.

Depuis quelques jours, nous revivons un déchaînement de la presse française contre le régime de Moscou. Au prétexte que plus de mille arrestations préventives auraient été opérées avant une manifestation interdite la semaine dernière à Moscou, dont des centaines d'étrangers venus semer la perturbation dans le pays (animés par les réseaux Soros).
Ces journalistes si sensibles à ce qui se passe chez les autres auraient-ils oublié les neuf mille arrestations arbitraires chez nous ? Là, Ils ne se sont pas trop indignés.
De plus, chacun aura pu comparer les méthodes des forces de l'ordre moscovites avec celles de nos policiers animés plus par la haine que la simple volonté de calmer le jeu, en Russie pas de LBD40 qui handicapent à vie, pas non plus de tonfas destinés à blesser gravement, aucune provocation non plus.
Messieurs les donneurs de leçons, gardez un peu de retenue et sachez rester à votre place.
Nous avons tellement besoin d'une véritable pres…
Sale temps pour les défenseurs de l'Ukraine blanche ;-)

"Elections ukrainiennes ! décryptage suite : pour la mouvance maïdano-banderiste c'est Waterloo ! :
aucun représentant pour «Svoboda" (2,30% contre 10.5% en 2012 !!), le Parti radical d’Oleg Lyashko (russophobe), perd tous ses représentants au parlement : les «Azov» Igor Mosiychuk et Yuri Shukhevych ainsi que le fils du président de l’OUN-UPA Roman Shukhevich . La nouvelle Rada ne verra plus non plus le leader à la retraite du secteur droit (pravy sektor) Dmitry Yarosh, ni le «héros du Maidan» Vladimir Parasyuk, ( qui avait appelé à prendre d’assaut le quartier gouvernemental). dégagé également Mustafa Nayem, un des principaux promoteurs du Maidan, le « héros » des émeutiers Mikhail Gavrilyuk, mieux connu sous le nom de « Cosaque Gavrilyuk » ne passe pas non plus. Sergey Pashinsky (maire banderiste de Lviv : 0.6% !!) perd également dans son district uninominal ( il avait apporté des armes lors du Maidan). L'ac…
Image
Je vous livre ci-dessous in extenso cet excellent texte de mon ami Emmanuel Leroy. J'y souscris bien évidemment.

Lettre ouverte d’un patriote français à M. Steve Bannon Par Emmanuel Leroy − Le 13 juillet 2019 Cher Monsieur,  Je n’ai pas l’honneur de vous connaître mais votre arrivée tonitruante sur la scène politique européenne depuis près de deux ans maintenant, a suffisamment marqué les esprits et bouleversé quelque peu les champs politiques pour que je me permette de vous interpeller en vous posant d’emblée deux questions : Qui êtes-vous vraiment M. Bannon et dans quel(s) but(s) précis venez-vous soutenir certains mouvements populistes européens ?
Comme nous n’avons pas été présentés et que vous pourriez à bon droit vous demander pourquoi je vous écris cette lettre ouverte, je vous livre ici en version française et là dans la langue d’Hemingway ce que vos compatriotes du Carnegie Councilont commandé à l’universitaire français Nicolas Lebourg sur le « Russian Soft Power in France …
Le bateau ivre

C'est dans ces moments où notre pays, dirigé par des autistes, se montre à la face du monde que l'on distingue de manière ostensible ses faiblesses et ses carences, les masques tombent et on relève le tapis pour y voir toute la poussière qui s'y trouve.
En effet, le 14 Juillet, jour de liesse habituel, s'est transformé en catastrophe médiatique pour le régime macronien, dans certains pays même, les véritables informations qui ont pu filtrer ont inquiété bon nombre de nos amis qui pensaient que le chaos était désormais déclenché.
Dès les premières heures du jour, les forces de l'ordre étaient à la manoeuvre pour filtrer, contrôler, arrêter, cette fameuse démocratie occidentale raillée récemment par Vladimir Poutine déployait sa toile sur le peuple contestataire de France.
Après huit mois d'actions continues, le mouvement de révolte des gilets jaunes s'est, une nouvelle fois illustré de manière claire, prouvant à l'envi que non seulement i…
C'est dans ces moments où l'actualité s'entrechoque qu'il est intéressant de voir où nos dirigeants nous mènent.
En effet, ce week-end, Trump organise dans son vaste pays une grande chasse aux migrants illégaux, fait sans précédent dans l'histoire moderne de ce pays, il est décidé de lancer un message fort à ceux qui rentrent de force aux Etats-Unis.
Le chef de la Maison Blanche ne fait qu'appliquer son programme électoral, il ne peut être condamné pour ça.
Même volonté d'éclaircir un peu le panorama du pays en Italie, où Salvini multiplie les actions pour faire refluer la vague migratoire qui inonde son pays depuis des décennies, lui aussi ne fait qu'appliquer son programme électoral donc, là non plus, rien de condamnable, au contraire peut-être ? Au moins deux dirigeants qui ne méprisent pas leur électorat en mettant en place une politique qui va à l'inverse de ce pourquoi ils ont été élus.
Et chez nous ?
Et bien, tout est en ordre, tout baigne.
Récemment les habitants du Donbass se sont exprimés, qui les a écoutés ?

« Nous, les habitants du Donbass, demandons au président ukrainien Volodymyr Zelensky de cesser de bombarder nos maisons ! Nous exigeons le rétablissement du paiement des retraites aux habitants ! Nous exigeons d’avoir le droit de parler notre langue maternelle, lerusse ! Nous exigeons que vous reconnaissiez le droit du Donbass à s’intégrer à la Russie ! Donnez-nous une chance de développer notre économie ! Laissez notre milice nous protéger ! Punissez les criminels – Piotr Porochenko, Alexandre Tourtchynov, Igor Kolomoïski, Rouslan Khomtchak et les autres, qui ont donné des ordres pour tuer des civils ! Nous exigeons un statut spécial pour le Donbass ! »
Image
Bonne nouvelle !!!

Signe de réchauffement palpable 

La Russie lance un visa électronique gratuit pour permettre aux ressortissants de l’UE d’accéder à la ville de Kaliningrad, et à l'ensemble de l'oblast (territoire) du même nom.




Jusqu’à présent réservé à 18 pays hors Union Européenne pour visiter Vladivostock, à l’extrême est de la Russie, le visa électronique russe sera à présent accessible aux ressortissants de 53 pays, dont ceux de l’UE, et aucun d’Amérique et d’Afrique. Gratuit, il servira, pour le moment, à se rendre dans l’oblast de Kaliningrad, enclave russe située en bord de mer Baltique, entre la Pologne et la Lituanie. Cet e-visa semble avoir valeur de test pour la Russie, qui souhaite généraliser ce type de visas à l’ensemble de son territoire en 2021, dans le cadre d’une simplification d’entrée sur le territoire russe voulue par Vladimir Poutine. Les villes de Moscou, Saint-Pétersbourg, Kazan ou encore Sotchi devraient prochainement être accessibles grâce à un visa é…