Articles

Ces dirigeants de la Vème république nous auront tout fait, ils n'auront pas respecté nos sensibilités, ils auront foulé aux pieds notre culture et nous auront méprisé tout au long de ce que l'on peut appeler un vrai calvaire pour certains que je connais et qui ne s'attendaient pas à ça et qui en souffrent chaque jour.
Pour les supporter, il faut avoir une âme militante forte.
Pour les combattre, il faut avoir en soi une véritable conscience.
Derniers coups de vice, de celui qui perpétue l'ignominie avec la suite dans les idées d'un bon premier de la classe qu'il est, ce n'est pas une surprise :  l'invitation à la table du G7 de cette harpie foldingue qui prit la tête de cette clique d'hystériques ukrainiennes peuplée de prostituées et de laissées pour compte d'une société qui, là bas, ne tolère pas les débordements quand il s'agit de vice, inviter ainsi de manière officielle à la face du monde cette Inna Shevchenko est une bravade déjà ant…
Certains se sont faits des illusions, croyant que le locataire de l'Elysée brillerait de tous ses feux, qu'il retiendrait le souffle de la planète entière par son aura.
Le soufflé est retombé bien vite.
Las, le pétard mouillé de ce G7 complètement foiré mais qui nous a coûté, à nous contribuables français un bras, a bien été à la hauteur de notre clairvoyance.
Non seulement le petit macron s'est emmêlé les pinceaux dans le tapis en faisant venir le ministre iranien des affaires étrangères pour traiter quoi avec quoi ?
On se le demande bien, d'ailleurs je me demande pourquoi le régime iranien s'est prêté à de telles clowneries.
Côté Brésil, ça ne s'est pas trop arrangé, non plus, ne dit-on pas cher Manu qu'il faut tourner sept fois sa langue dans sa  bouche avant de sortir de telles stupidités ?
Bref, il y en a un au moins qui s'est bien marré et se félicite de ne pas avoir perdu son temps au sein de cette gigantesque foire d'empoigne, dire qu'o…
L'Histoire n'a pas besoin de ludion. La volte-face opportuniste du locataire de l'Elysée à l'égard de la Russie peut en étonner certains. Nous, qui sommes des indécrottables de l'engagement pro russe, ça ne nous fait ni chaud, ni froid.  Nous savons que ce qui motive les gesticulations de la tête de file des politiciens européens libéraux radicaux c'est le fric et non pas la réminiscence des liens ancestraux qui unit nos deux pays.  Depuis que les Etats-Unis sont sous la houlette de Trump, le pays témoigne d'une forte velléité à prendre le large vis à vis de l'Europe, c'est panique à bord.  L'Allemagne beaucoup plus sage que la France en l'espèce avait, depuis bien longtemps, protégé ses arrières et n'avait pas respecté au pied de la lettre l'application des sanctions, sous l'influence de cet Obama militant. Ce que, notamment ce crétin de Hollande, avait fait, le petit doigt gras sur la couture de son pantalon. Nous engageant, a…
Image
Les grands discours sont souvent inutiles.



Comme moi, vous l'aurez remarqué, la communication de combat de l'ultra libéralisme a changé de braquet, désormais les principaux médias resserrent la focale sur Moscou, Hong Kong et Alger. On vient, larmoyant se pencher sur les manifestations qui s'agitent dans ces trois zones comme par un heureux hasard. On oublie bien évidemment Paris, car, c'est bien connu, les gilets jaunes ne sont que des séditieux d'extrême droate donc à rejeter sans ménagement, comme le fait depuis bientôt quarante semaines la police républicaine qui se défoule sur cette valetaille sans valeur. Dans cet épisode, ils nous auront, une nouvelle fois montré, combien la haine et la mauvaise foi les animent. Alors, faut-il toujours avoir un comportement "urbain" avec ces voyous qui nous méprisent ? La réponse étant naturellement dans la question. Seule la violence physique saura nous faire respecter, c'est l'unique issue. Aussi bien contre Soros et ses multiples courroies de transmi…
Un ami m'a fait passé récemment un papier concernant un sujet sensible, il s'agit de la déclaration récente et agressive d'un (e) des député(e)s de Russie Unie qui s'insurge contre le rapprochement constaté de l'exécutif russe et des différents mouvements nationalistes européens en particulier du RN. 
En arguant que le mouvement lepéniste aurait eu dans ses rangs des anciens de la Charlemagne. 
Tout ceci est largement cousu de fils blancs, car, jamais VVP n'a renié ces amitiés claires et sans ambiguïtés. Alors, qu'une minorité d'élus de Russie Unie (l'éternelle tendance européiste dans l'état actuel de l'UE) fasse sécession n'est qu'un épiphénomène sans aucune importance, car, n'a-t-on pas vu il y a encore quelques jours Mariani (numéro cinq sur la liste RN aux Européennes) à côté du président russe en Crimée pour fêter les cinq ans du retour historique de la péninsule au sein de la Mère Patrie, ou bien encore hier, Marion Maréchal…
La paille et la poutre.

Depuis quelques jours, nous revivons un déchaînement de la presse française contre le régime de Moscou. Au prétexte que plus de mille arrestations préventives auraient été opérées avant une manifestation interdite la semaine dernière à Moscou, dont des centaines d'étrangers venus semer la perturbation dans le pays (animés par les réseaux Soros).
Ces journalistes si sensibles à ce qui se passe chez les autres auraient-ils oublié les neuf mille arrestations arbitraires chez nous ? Là, Ils ne se sont pas trop indignés.
De plus, chacun aura pu comparer les méthodes des forces de l'ordre moscovites avec celles de nos policiers animés plus par la haine que la simple volonté de calmer le jeu, en Russie pas de LBD40 qui handicapent à vie, pas non plus de tonfas destinés à blesser gravement, aucune provocation non plus.
Messieurs les donneurs de leçons, gardez un peu de retenue et sachez rester à votre place.
Nous avons tellement besoin d'une véritable pres…