Articles

Affichage des articles du septembre, 2014
Image
Les Américains sont impayables !!

Image
Quelle curiosité que de voir un parti de gouvernement, l'UMP en l'occurrence, via sa filiale "Les jeunes de la Droite Populaire", se lancer dans une opération à très haut risque : l'organisation d'un colloque sur l'actualité en Ukraine et les sanctions qui frappent indistinctement la Russie mais aussi la France. Le 22 septembre a eu lieu donc cette partie de haute voltige à laquelle participaient en candidats libres Messieurs Denys Pluvinage, Alexandre Latsa et Xavier Moreau. Le maître de séance étant le jeune Pierre Gentillet et le grand maître de cérémonie Thierry Mariani. Chacun y délivra son message consensuel, la France est victime de cette politique de sanction à l'égard du partenaire russe, le constat est patent, les entreprises hexagonales ayant misé sur ce partenariat se trouvent dans une situation préoccupante voire désespérée, le moindre observateur avisé n'en est pas étonné, comment peut-on imaginer que l'embargo russe n'aurai…
Image
Opinion d'Alexandre Douguine largement partagée par nous. Vladimir POUTINE a fait son choix Beaucoup de gens intelligents savent que Poutine n’est pas un roi et ni un dictateur. Dans le sens qu’il ne traite pas toutes les questions sur le principe de "je veux" et un coup de poing sur la table. Derrière lui, il y a des élites. Deux camps (comme on le pense). D’un côté, les faucons de type Rogozine, de l’autre – les libéraux "patriotiques". Les uns – le parti de la guerre, les Impériaux prônant la confrontation avec l’Occident et se moquant des sanctions, les autres – pro-occidentaux, prônant le compromis au détriment des intérêts nationaux (bien que ce soit justement en cela qu’ils voient l’intérêt national) – ceux qu’on appelle "les purgeurs". Pour eux, l’amitié avec l’Occident est très importante, ne serait-ce que parce que tout leur fric est là-bas. Certains les appellent – pragmatiques. Douguine les appelle "la cinquième colonne&quo…
Image
Au moment où Vladimir POUTINE recueille un niveau de popularité inégalé (près de 70%), les élections municipales de Moscou ont logiquement été remportées par le parti au pouvoir Russie Unie. Le parti au pouvoir Russie Unie a remporté sans surprise les élections municipales de dimanche à Moscou. L'opposition libérale n'a obtenu aucun siège au conseil municipal de la capitale russe malgré une campagne virulente. Selon ces chiffres, le parti Russie Unie du Premier ministre Dmitri Medvedev a obtenu 28 sièges sur 45. Dix sièges ont par ailleurs été remportés par des candidats sans parti. Le Parti communiste a remporté cinq sièges, le parti patriotique Rodina et le Parti libéral démocrate russe (LPDR) ont obtenu un siège chacun. Dimanche, des élections municipales et celles des gouverneurs de région se sont déroulées en Russie, y compris pour la première fois en Crimée, péninsule ukrainienne rattachée en mars par la Russie. Les candidats du pouvoir ont remporté les élections dans …
Image
Discours du 6 Septembre lors de notre rassemblement Place du Châtelet à Paris. "Les populations du Donbass peuvent respirer. La junte mise à genou par les patriotes des Républiques Populaire de Donetsk et de Lougansk a abdiqué. La victoire est totale. Les nouvelles frontières de Novorossiya sont claires, elles ont été gagnées pierre par pierre avec le sang des patriotes et aussi leur indéfectible volonté de vaincre ceux qui ont martyrisé leur peuple. Les dirigeants de Novorossiya ont été clairs, il n’y aura pas de volte-face de leur part, les positions actuelles gagnées de haute lutte devront être gelées afin de constituer ce nouveau pays. Novorossiya constitué de ces deux Républiques Populaires est le premier maillon d’une grande chaîne qui commence. Maintenant, il va falloir reconstruire, il va falloir pacifier de nouveau cette région mais surtout, il va falloir être vigilants, car les bouchers de Kiev n’ont pas rangé leurs couteaux, ils sont toujours aux commandes. On ne…
Image
Une nouvelle fois, dans le cadre de nos activités du Comité France Donbass, nous appelons nos amis de France à venir nous rejoindre Samedi 6 Septembre à Paris, Place du Châtelet à 16h.00. A cette occasion, nous viendrons une nouvelle fois demander un cessez-le-feu total dans le Donbass et un retrait complet des forces armées dans cette zone indépendante. Le pouvoir fantoche de Kiev doit comprendre que ces derniers jours son armée financée, entraînée et alimentée par l'occident atlantiste a perdu. Sur tous les fronts les principaux bataillons de l'alliance ont été défaits conduisant les lignes de fronts jusqu'à la mer d'Azov ce qui était inespéré il y a encore quelques semaines. La priorité va demeurer pour nous toujours la sauvegarde de la population civile. Le gouvernement de Novorossyia doit pouvoir désormais travailler à la reconstruction du pays, ce pays martyrisé sauvagement par ces étrangers venus là pour tenter cette colonisation qui a lamentablement échoué. Mai…