Articles

Affichage des articles du 2017
Image
DONBASS Ces derniers jours, les atlantistes régularisent une situation qui était un secret de polichinelle pour tous les observateurs. En pleine période des confiseurs, le Canada puis les Etats-Unis baissent les masques en officialisant le commerce des armes létales avec l'Ukraine. Or, on sait, sur le terrain que les "conseillers militaires" de l'OTAN y sont depuis 2014 avec armes et bagages, certains à visage et identité dévoilés et sans aucun état d'âme, logique, leur vaste manoeuvre a toujours été entérinée par l'état profond américain resté figé sur un anti communisme maniaque et complètement déconnecté des réalités de la Russie moderne, il est vrai qu'il faut de manière permanente maintenir le feu sous la cocotte . L'occident y mène là sa guerre européenne, sorte de laboratoire du Docteur Folamour à ciel ouvert où se côtoient sous le même uniforme, militaires otanesques (y compris des militaires français des services spéciaux), djihadistes du Caucas…
Image
Les JO sur un baril de poudre... Et les Français alors ? En septembre dernier, Laura Flessel, ministre française des Sports, a déclaré que l'équipe de France ne participerait pas aux Jeux Olympiques d'hiver en Corée du Sud « si la sécurité des athlètes n'était pas assurée ». A croire le président du Comité olympique autrichien Karl Stoss, l’Autriche, elle, pense à faire de même c’est-à dire interdire à ses sportifs de se rendre à Pyeongchang. Les deux fonctionnaires se sont prononcés au tout début de l’automne. L’hiver s’installe dans ses quartiers, le temps est maussade, mais le couperet final tarde à tomber. « Ira-n’ira pas » - tel esl le leitmotiv en continu des périodiques européens. En attendant tout se dégrade sur la péninsule coréenne. Séoul se sent de plus en plus menacée par les incessantes activités nucléaires du bouillonnant « Rocket man » (surnom attribué dernièrement au leader nord-coréen par le président américain). Non seulement il est à cent lieues de désarm…