lundi 5 mai 2014

MOSCOU, 4 mai - RIA Novosti Les consultations que la CIA et le FBI mènent avec les nouvelles autorités ukrainiennes témoigneraient de l'intention de Washington d'entraîner Moscou dans une guerre locale contre Kiev, estime le président de l'Institut de la stratégie nationale, Mikhaïl Remizov. "Les Etats-Unis jouent sans aucun doute du côté de Kiev. Leur but est de tenir un scrutin présidentiel et d'assurer le contrôle de l'ensemble du territoire du pays par les nouvelles autorités. C'est la partie visible de l'iceberg. Ceci étant dit, il ne faut pas exclure qu'ils cherchent à entraîner la Russie dans une confrontation armée", indique l'expert. Selon lui la question n'est pas de savoir si des spécialistes US travaillent du côté de Kiev, mais de savoir quels objectifs poursuit Washington. Il indique qu'il est difficile de préciser si les Américains poursuivent uniquement les objectifs déclarés ou s'ils mènent un jeu beaucoup plus difficile qui vise à "entraîner la Russie dans un confit local que les Américains gèreraient ensuite par via les Ukrainiens en fournissant à ces derniers des armes, de l'argent et des inspecteurs". Le quotidien allemand Bild a antérieurement écrit que des dizaines d'agents de la CIA et du FBI menaient des consultations avec les nouvelles autorités ukrainiennes. D'après la revue, les agents spéciaux US aidaient à mettre fin aux troubles dans l'est du pays et à former les militaires et les policiers ukrainiens. Le journal souligne que l'activité des Américains serait limitée à Kiev et qu'ils ne participeraient pas aux combats lancés par les troupes gouvernementales contre les militants de la fédéralisation (ce qu’ont contredit à plusieurs reprises des responsables fédéralistes de Lougansk).

Aucun commentaire: