lundi 21 juillet 2014

samedi 19 Juillet, une nouvelle fois nos amis étaient au rendez-vous, plus de deux cents personnes se sont réunies pour crier leur soutien aux patriotes du Donbass.
Discours d'André, qui préside depuis 2008 le Collectif France Russie, cheville ouvrière du Comité France Donbass : " Hier, sur une des nombreuses radios contrôlées par l'état, une journaliste s'exprimait en ces termes : "Il aura fallu les crash de ce Boeing de la Malaysia Airlines pour nous rappeler que la guerre fait toujours rage dans cette région". Aveu de faiblesse, d'amateurisme, de complaisance et surtout de complicité envers ceux qui ont allumé la mèche d'Euromaïdan, aussi mépris et outrage envers ces populations martyrisées contraintes de vivre cachées dans les caves pour échapper aux bombes de ceux que tout notre systèmes qu'il soit politique, syndicaliste, médiatique ou religieux travestit comme de valeureux combattants de l'humanisme version yankees. Aveu aussi d'une réalité qui les déstabilisent dans leurs certitudes, celle d'un pays, le Donbass, en lutte sans moyen, sans véritable aide officielle mais avec une admirable volonté de combattre et de vaincre les forces les plus sombres en action sur notre terre.
Cette vibrante réalité est sur le point d'inverser complètement leurs calculs les plus fous, la victoire est au bout du fusil disait-on naguère. D'ailleurs, Kiev voit très bien le vent tourner, le duo de clowns sanguinaires Turtchinov et Iatseniouk s'affole depuis hier, l'un demande la déblocage de 50 Millions de dollars (sic) à la Rada pour l'achat d'armement et l'autre lance un vibrant appel à la communauté internationale pour obtenir d'urgence une aide militaire. L'armée du héro Strelkov est en train de mettre en déroute cette bande de mercenaires commandés directement par Washington.
Pendant ce temps de manière parfaitement coordonnée, l'agent atlantiste Merkel a le toupet de demander à la France, dans le cadre des sanctions contre la Russie, d'arrêter l'exportation des Bâtiments de Projection et de Commandement Mistral.Si nous avions un vrai chef à la tête de notre pays, il devrait lui répondre : "Chiche !! Mais à condition que Siemens, Bosch, Volkswagen, Continental, EON, RWE, le distributeur METRO, Deutsche Telekom .... cessent immédiatement leurs relations d'affaires avec la Russie, soit plus de 40% des échanges extérieurs des teutons et 30 Milliards d'euros de devises chaque année. Nous connaissons la triste réalité, notre pays, à la traîne de ces patrons mondialistes, obéit servilement sans tenir compte des ses concitoyens et de ses travailleurs. On voit clairement les rouages de cette machination, 2014 était annoncée par les experts économiques comme l'année de la reprise. Cette reprise sera abattue en plein vol par les Etats-Unis qui ne sont sereins que lorsque l'Europe est à genou. Abattu en plein vol aussi comme cet avion de ligne par les putschistes de Kiev, stratégie qui va permettre d'aménager une trêve pour permettre aux diverses organisations internationales (OSCE, Boeing, Conseillers militaires)de mener l'enquête et pour eux de souffler un peu dans un moment où les combattants du Donbass reprenaient du terrain. Comme je le rappelais hier auprès de la "Voix de la Russie", il n'y a qu'une seule chose qu'il faut analyser dans cette affaire : "A qui profite ce crime horrible ?" Rassurez-vous cependant, lorsqu'on aura validé le fait que la junte de Kiev a bel et bien abattu cet avion et tué ces 300 personnes, ils auront de la part de l'ensemble de ces héritiers des Lumières, les circonstances atténuantes, voyez, on évoque déjà la "bavure", ils nous y préparent peu à peu. "Responsables mais pas coupables" on connaît la chanson, ici. Encore un concept qui leur convient bien à tous ces donneurs de leçons aux mains ensanglantées. La chape de plomb est bien verrouillée, à Gaza l'armée israélienne procède de manière méthodique à un génocide sur une population coincée dans une véritable nasse, dans le Donbass, on retrouve la même volonté de massacrer des populations civiles, les mêmes armes, la même équipe aux commandes qui se tient bien les coudes, aucun journaliste ne viendra les critiquer, on ne fait que reproduire un semblant d'information. Lorsque la mauvais foi et la malhonnêteté intellectuelle atteignent de tels sommets, c'est le signe fort que nous sommes entrés par la petite porte dans un régime totalitaire dirigé par des agents au service d'un pays étranger, en temps de guerre la sanction pour de tels actes est le peloton d'exécution. Nos pensées aujourd'hui vont aux glorieux combattants, bien sûr à Guillaume, notre ami et à son équipe courageuse aussi à toute l'armée du Donbass et à son chef le Commandant Strelkov. Nos pensées vont également au peuple du Donbass qui vit dans la tourmente. Enfin, nos pensées également pour les civils de ce Gaza bombardé, fracturé et écartelé. GLOIRE AUX COMBATTANTS DU DONBASS !!

1 commentaire:

Sylver Lake a dit…

REMARQUABLE DISCOURS HORMIS LA REFERENCE à GAZA.LES ENNEMIS DE MES ENNEMIS NE SONT PAS FORCEMENT MES AMIS.
JE ME DEMANDE S'IL SERAIT POSSIBLE D'ENTRER EN CONTACT AVEC DES PROCHES DE STRELKOV,DES GENS FIABLES,EN VUE DE PERMETTRE AUX SYMPATHISANTS OCCIDENTAUX DE SOUTENIR FINANCIEREMENT LES INSURGES.SACHANT QUE 100 EUROS EN FRANCE CORRESPONDENT A 1000 EUROS EN UKRAINE MÊME DE PETITES SOMMES PEUVENT COMPTER NON ?1101