mercredi 16 janvier 2013

Dimanche 13 Janvier 2013, près d'un million de Français des quatre coins de l'Hexagone est venu clamer sa désapprobation au sujet de ce projet de Loi visant la destruction pure et simple du concept du mariage, un des derniers piliers de la Famille telle qu'elle a été tout au long de notre histoire. Désormais ces intérimaires au pouvoir s'octroient tous les droits, même ceux de changer radicalement les fondements de notre Société. Malgré cette gigantesque manifestation de mécontentement calme et trop bien élevée, le gouvernement dès le lendemain a exprimé sa fermeté de ne rien changer à sa feuille de route.
Cette manifestation unique dans l'histoire de notre pays n'aura eu aucun effet ? 
Souvenons nous des diatribes acerbes des journalistes lorsqu'à Moscou un millier d'opposants au Kremlin défilait, il s'agissait alors d'un déni de Liberté, de Droits de l'Homme ou de Démocratie (nous avions droit au chapelet de la collection des vocables chers à ces libéraux) si Vladimir POUTINE n'abdiquait pas instantanément.
Chez nous on gomme, on biffe, on oublie vite si ce n'est pas conforme au dogme avec la plus grande mauvaise foi . La clameur des familles en colère n'a aucune importance pour les sectateurs de l'amour libre au sein duquel le mariage n'a pas sa place, à coup de pioche ils ont déjà naguère attaqué les fondations avec ce PACSE qui nous a été imposé pour satisfaire déjà le lobby LGBT (et qui d'ailleurs n'a servi qu'à 6% d'entre eux). Nous avons affaire à un régime dictatorial, à une camarilla d'extrémistes libéraux dont les ramifications partent de Washington .
Ils ont pour objectif de niveler tout pour que la seule icône restante soit leur mondialisme hideux conçu Outre-Atlantique, plus de religion, plus d'autorité morale outre la leur, une société asexuée plus perméable à leurs théories de Liberté pour tous.
Ils détiennent les clés de la communication avec tous ces journalistes condescendants par intérêt vil ou par stupidité, ce qui leur permet tous les excès, toutes le énormités même celle d'affirmer que la majorité du peuple de France est favorable à ce projet de Loi.
Nous sommes entrés dans une période trouble où ces gens pensent avoir tous les pouvoirs dès lors qu'ils sont élus par un nombre relativement faible de votants (les abstentionnistes sont LA VRAIE FORCE de ce pays) , il faut donc s'attendre à toutes les dérives. Il n'y a pas si longtemps on croyait avoir touché le fond avec ce Sarko tant vilipendé, il y avait encore pire. Cette classe politique dont les ramifications sont internationales est capable de tout pour accéder à ses objectifs. Une déclaration de François Hollande en campagne doit rester gravée bien clairement dans nos mémoires : "Notre maître étalon est l'Amérique du Nord".
Cette réalité doit être présente en nous, nous ne combattons pas une quelconque force politique française ou bien européenne, mais bien un conglomérat international sorti victorieux du combat qu'il a mené contre le nazisme puis le communisme, aujourd'hui la seule force qu'ils a réussi à créer pour servir de leurre est l'islamisme radical qu'il arme d'un côté pour lui déclarer cette guerre que l'on croit sans merci de l'autre. Comment expliquer à ce peuple abêti que l'on puisse équiper et former en Lybie ces troupes qui aujourd'hui détruisent nos soldats avec nos systèmes d'arme au Mali ? Ils font mieux, ils n'expliquent pas, c'est un fait qu'il convient d'accepter sans mot dire sous peine de passer pour un ennemi de la France.
Nous avons décidé de passer outre et de nous attaquer frontalement à cet hydre qui n'a généré que guerres et désolation, il convient de jeter les bases d'une nouvelle idéologie qui se mettra face à ces menteurs qui foulent du pied nos valeurs fondamentales. Dimanche la trop grande faiblesse de cette immense foule est son extrême gentillesse et sa trop bonne éducation. Tant que cette majorité silencieuse n'aura pas intégré que nous sommes entrés dans une guerre sans concession, elle ne pourra se faire entendre, la seule action possible face à ces dangereux personnages est d'appliquer la même stratégie = désinformation, déstabilisation et ne s'octroyer aucun répit dans cette tâche. Ne sous estimons jamais la force et la perversité de cet adversaire, il possède tout, ce qui peut être sa faiblesse, car, nous, nous n'avons rien à perdre.

Aucun commentaire: